Publié le Laisser un commentaire

Compte personnel de formation (CPF) : une hausse des demandes sans précédent en 2020 – Vie publique.fr

Le nombre de formations obtenues dans le cadre d'un compte personnel de formation (CPF) a presque doublé en 2020. Une étude de la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques du ministère du travail (Dares) souligne le rôle du parcours d'achat direct dans cette augmentation.

Par  La Rédaction

Temps de lecture  3 minutes
En 2020, le Compte personnel de formation (CPF) a financé près d’un million de formations à destination des travailleurs et des chômeurs (517 000 en 2019). L’étude de la Dares du 28 octobre 2021 dresse un bilan 2020 très positif sur la progression du dispositif, malgré le ralentissement des entrées en formation lors des confinements.
Pour mémoire, le compte personnel de formation (CPF) a remplacé le Droit individuel à la formation (Dif). Le dispositif, en vigueur depuis 2015, permet à un salarié de suivre une formation qualifiante ou certifiante jusqu’à sa retraite.
L’essor rapide du CPF entre 2019 et 2020 s’explique par la mise en place du « parcours achat direct » PAD) en novembre 2019, selon la Dares. Ce dispositif permet d’accéder directement aux formations sans intermédiaire en utilisant le site Internet Moncompteformation.
L’étude juge le PAD « particulièrement favorable aux femmes (la moitié des inscrits), aux moins de 30 ans et aux plus de 60 ans, aux demandeurs d’emploi (36% des bénéficiaires du CPF en 2020, soit quatre points de plus qu’en 2019 et aux salariés non cadres. »
La Dares souligne que la hausse des dossiers s’est poursuivi au cours du premier semestre 2021, leur nombre a été « équivalent à celui des douze mois précédents« .
Le domaine des transports, manutention et magasinage représente plus d’un quart des formations en CPF (+2,3 points), selon les données de la Dares. À cet égard, 12,8% des entrées en formation sont dédiées à l’obtention du permis B (quatre fois plus qu’en 2019).
Suivent les formations dans les domaines suivants :
Une augmentation particulièrement importante est apparue : les formations en création et reprise d’entreprise ont été multipliées par 11 entre 2019 et 2020.
La Dares note enfin, des délais de formations raccourcis (67 heures en 2020 contre 296 heures en 2016) et des demandes essentiellement faites dans les régions Île-de-France et Sud-Est.
mots-clés :
Nous suivre

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.