Publié le Laisser un commentaire

Voironnais | Vente d’animaux : les éleveurs plaident pour plus de formation – Le Dauphiné Libéré

Vous pouvez lire Le Dauphiné Libéré sur $this.View.AuthResponse.DeviceLimit appareils maximum. Confirmez l’utilisation de votre compte sur cet appareil en saisissant votre mot de passe
CAS N°1 : Vous (ou une autre personne) utilisez plus de $this.View.AuthResponse.DeviceLimit appareils et/ou navigateurs en même temps → Déconnectez-vous des appareils et/ou navigateurs que vous n’utilisez pas
CAS N°2 : Vous naviguez en mode privé → Déconnectez-vous systématiquement avant de fermer la fenêtre du navigateur
CAS N°3 : Vous refusez les cookies de connexion dans les paramètres de votre navigateur (ou une mise à jour a modifié vos paramètres) → Changer les paramètres d’acceptation des cookies de votre navigateur
DANS TOUS LES CAS → cliquer sur « continuer sur cet appareil » résout le problème
Que se passe-t-il si je clique sur « continuer sur cet appareil » ?
Vous pourrez profiter de votre compte sur cet appareil et tous vos autres appareils seront déconnectés. Vous pourrez toujours vous y reconnecter, dans la limite de $this.View.AuthResponse.DeviceLimit appareils.
Comment puis-je voir les appareils connectés ?
Rendez-vous dans votre espace client puis cliquez sur « gérer les équipements ». Si vous y allez après avoir cliqué sur « Continuer sur cet appareil », il ne devrait y en avoir qu’un seul.
Si vous voyez ce champ, ne le remplissez pas
Edition du Soir Isère
dim. 21/11/2021
L’édition du soir en numérique dès 21h30 Le journal en numérique dès 5h Accédez à tous les contenus en illimité
Edition du Soir Isère
dim. 21/11/2021
Retrouvez tous nos contenus et notre journal en numérique
Téléchargez l’application
Alors que l a loi contre la maltraitance animale a été adoptée définitivement par le Sénat, jeudi, que pensent les éleveurs locaux de ce texte vanté par la majorité présidentielle comme une avancée historique ?
Il y a Freyja, Shadow ; mais aussi Sasha, Naïade, Aubade, Popples… On en oublie. Emeline Mathorel, du domaine de Mazières, a 33 chiens. L’éleveuse installée près de Tullins, à La Rivière, exerce depuis plus de 20 ans. D’abord avec des chats, une activité qu’elle a conservée mais a minima, puis avec des chiens. Des bergers blancs, des chihuahuas, des bergers allemands. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’éleveuse pratique son métier avec passion. Et en premier lieu pour les animaux qui sont visiblement chouchoutés chez elle. Alors, des avancées face à la maltraitance animale , Emeline ne peut être que pour.
En revanche, pour elle, il faut bien prendre maltraitance au sens large. Il ne faut pas la « raccourcir » à la violence. « Prenez la…

https://developers.google.com/interactive-media-ads/docs/sdks/html5/client-side/vastinspector?tag=https%253A%252F%252Fpubads.g.doubleclick.net%252Fgampad%252Fads%253Fiu%253D%252F22686394514%252Fblogger%2526description_url%253Dhttp%25253A%25252F%25252Fwww.monblogeur.tech%2526tfcd%253D0%2526npa%253D0%2526sz%253D400x300%2526gdfp_req%253D1%2526output%253Dvast%2526unviewed_position_start%253D1%2526env%253Dvp%2526impl%253Ds%2526correlator%253D

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.